C’est quoi le Dyneema ? 

Avant tout, Dyneema est une marque qui appartient à l'entreprise néerlandaise DSM. Avant d’être un textile ou un cordage, c’est avant tout une fibre. D’un point de vue technique, c’est du UHMwPE pour ultra-high molecular weight polyethylene ou en français polyéthylène de poids moléculaire ultra élevé. 

D’un point de vue général, le PEHD (Poly-Ethylène Haute Densité) est une fibre qui résiste très bien à l’abrasion. On la retrouve en exploitation par différentes entreprises dont DSM dès les année 1990 et qui, en rachetant Cubic Tech en 2005 (qui l'exploitait sous le nom de Cuben Fiber), s’est positionné comme le leader pour les textiles laminés à destination des voiles de bateaux de course, les équipements sportifs, outdoor, militaire ou de secours. L’autre exploitant du PEHD est l'entreprise Honeywell qui commercialise la fibre sous le nom de Spectra. Pour la suite, je me consacre à la marque Dyneema de DSM.

Fil Dyneema en bobine

Quelles sont les propriétés du Dyneema ? 

J’ai parlé plus haut de résistance à l’abrasion, mais pour simplifier, l’avantage premier du Dyneema est sa résistance globale par rapport à son poids. Lors du filage des fibres synthétiques (gel spinning), le polymère sous forme de gel est étiré, chauffé, allongé et refroidi, ce qui permet un alignement moléculaire. Ces chaînes moléculaires longues permettent un transfert de charge. À poids comparable, le Dyneema est plus résistant : 15 fois plus résistant que l’acier ou 40% plus résistant que l’aramide (Nomex, Kevlar...). A résistance comparable, le Dyneema est plus léger : 30% plus léger que le nylon ou le polyester, 45% plus léger que l’aramide. C’est donc un apport important si l’on cherche à gagner en poids ou en résistance ( aux coupures et à l’abrasion). 

Quelles sont les applications du Dyneema ?

Outre cette résistance de la fibre, il faut maintenant lui trouver des applications. Comme la fibre peut être titrée (épaisseur de la fibre) de 50 à 6000dtex, on peut lui trouver de nombreuses applications. La plus intuitive est peut-être celle de cordages et de filets. On trouve ainsi des cordes pour l’ancrage des bateaux, des filets de cargo, des cordages de parachutes et de parapentes.

L’autre application qui nous intéresse le plus est dans un usage purement textile : composite, tissé ou tricoté. On peut obtenir une toile composée uniquement de fibre Dyneema déposée à 90° les unes des autres pour obtenir un laminé léger, résistant à la perforation et à l’abrasion. On l’utilise alors dans les gilets pare-balles par exemple. 

On peut aussi inclure une part de fibres Dyneema dans un tissage ou tricotage traditionnel comme du denim, du jersey, de textiles orientés outdoor... Tout en gardant l’aspect initial du produit, on peut alors augmenter ses propriétés techniques pour obtenir une meilleure protection, une meilleure résistance à l'abrasion et à la déchirure. 

Dyneema inclus dans un textile

L’impact du Dyneema dans le sport 

La balance entre poids et résistance est cruciale quand on parle d’équipement sportif. Dyneema permet de ne plus faire de compromis entre les deux et de garantir un haut niveau de performance sans s’alourdir. De nombreuses disciplines sportives bénéficient de l’apport du Dyneema comme l’alpinisme, la randonnée ultra-légère, ou encore le cyclisme. Des sac à dos ultra-légers aux kits de cyclisme résistants à l’abrasion et protégeant le coureur en cas de chute, les fabricants ont vite adopté la fibre dans la composition de leurs produits. 

Pour en savoir plus :